Démarche artistique

Mon travail artistique s’élabore depuis plus de trente ans dans les domaines de l’art réseau, de l’art relationnel, de l’art numérique et maintenant exclusivement en peinture. Un décollement du vitré des deux yeux en 2010 a exigé un passage de l’écran et du virtuel vers la matière. La recherche numérique s’inscrivait dans la poursuite d’une réflexion sur la représentation et la simulation. Dans le passage de l’image numérique à la peinture, c’est l’épiderme pictural et ses sous-couches qui sont devenus prépondérants. Contrairement à l’image numérique, la peinture est la trace d’un corps à corps avec la matière, c’est le résultat du corps de l’artiste en action. D’ailleurs, je peins principalement avec les doigts.

 

Ma peinture est foncièrement abstraite. Elle prend forme à travers un processus d’accumulation qui l’apparente à des palimpsestes, ces manuscrits que des copistes du Moyen Âge effaçaient pour les recouvrir d’un second texte, laissant transparaitre les traces des couches inférieures en filigrane. En ce sens, elle reprend en partie le processus de création des images numériques. Les tableaux entrainent le spectateur dans une expérience esthétique où tout se joue entre l’apparition et la disparition. Le travail se fait par superposition de couches d’acrylique, d’huile, de pastel à l’huile et de crayons de couleur. Le tableau se compose d’un système de lignes et de signes qui se superposent à des sfumatos de couleurs, des formes ovoïdes, des taches, des cercles, des traits qui délimitent des topographies improbables. La facture présente des coulures, des giclures, des raclures, des empâtements, des gribouillis et des fragments de phrases presque complètement effacés. Laisser transparaitre les couches, l’accumulation, les manières différentes de peindre. Jouer sur la tension entre la surface et la profondeur.

 

 

ARTISTS STATEMENT:

 

Over the past thirty years Ginette Daigneault’s artistic practice has considered network and relational art theories while using digital media. Interestingly, her new body of work is now exclusively painting. In 2010 Daigneault suffered from retinal tears in both her eyes and as a result could not continue her digital practice due to the harsh light of the computer screen. For Daigneault, digital art was a medium to pursue, reflect, and research ideas on representation and simulation. Her recent transition from digital art to painting created a profound reawakening in an interest for the materiality of creation research. Daigneault primarily paints using her hands. As a result her artworks predominately investigate painting as an extension of the body, and she likens the sub-layers on the canvas to our epidermal skin. Daigneault views her process as an open field of sensations that describes the materiality of time in unlikely spaces.

 

Daigneault’s paintings are inherently abstract. They take shape through a process of accumulation and conflation of non-representational images. Daigneault relates her process to how handwritten ancient palimpsests were created. The copier would leave watermarks, hidden secrets, and conflated texts through the erasure and accumulation of working on these manuscripts over time. In a way, Daigneault links this ancient method to contemporary practices of how we build images when using computers. Daigneault’s artistic ruminations move the viewer to experience the work as being in play between the appearance and disappearance of suggestive images. Daigneault’s paintings are created through superimposing layers of acrylic, oil, pastel, and colored pencils. Her compositions consist of systems and signs that are superimposed with sfumato, color, ovoid shapes, spots, circles, and lines that delimit unlikely material topographies that are fresh with streaks, splashes, impasto scrapings, and squiggles. The sums of all these layered parts create a boundless depth beneath the surface of paint. The finale is a fragmented and reflective chorus that is at times almost completely erased like echoed sentences pulled ambiguously from a coveted poem.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s